9.2.08

La maison aux oiseaux


Gaby Naudé, historien rattaché à la Cité : « La victoire par penalty sifflé fautivement, en quart de finale de Mondial, suffit à réveiller le frisson de l’osmose des peuples primitifs : on voit à quel point la nostalgie est profonde pour qu’un stimulus si médiocre obtienne le résultat de foules déchaînées et des brames aux fenêtres. »

(…)

Pierre-Hervé Fleury, Directeur financier : « Le marketing est une religion, elle t’apprend que tu n’es pas un anonyme ; tu es une être identifiable, il existe des produits qui peuvent te révéler, pour que tout le monde comprenne qui tu es, ta vraie réalité, ton pur Dasein. »

(…)

J.-B. Massillon, Directeur des Relations humaines : « Nous avons vu des familles effacer le temps d’un week-end dix années cumulées de crédit à la consommation »

(…)

Les entreprises sexuelles sont trop jeunes pour supporter la concurrence. Le marché reste à établir, les règles à définir, la protection des employés, la protection des clients. Il y a là tout un chantier à normaliser afin d’assurer les bénéfices dans la rigueur, la transparence et le souci des intérêts de tous.


Charles Robinson, Génie du proxénétisme, Seuil, Fiction & Cie, 2008.

4 commentaires:

Laitdbac a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Damien a dit…

Je profite de ce billet, pour inviter les visiteurs à lire l'excellent papier de Rue89.com au sujet de ce livre (en plus y'a des vidéos) :

http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/genie-du-proxenetisme-ou-le-capitalisme-applique-au-bordel

Christian a dit…

Intrigué par cette chronique, je cours suivre ce lien...

Mo a dit…

Oui, ça m'intéresse aussi. Je dois faire le plein de lecture ça tombe bien.