24.2.08

You are my center when I spin away

1 commentaire:

Renaud B. a dit…

Le vieux Yorke est toujours à couper le souffle.